Design web & mobile

TFA – Thomas Claude

Une histoire s’achève.

C’est pas ce projet que ce marque la fin, le travail de fin d’année. Une année de projets pour arriver à un même résultat, notre présence en ligne.

Comprendre.

Pour réaliser ce projet il faut déjà comprendre ce que représente notre TFA. Pour moi comme pour tous, le travail de fin d’année signifie notre présence en ligne. Mais ce que certains ne pensent peut-être pas, c’est que c’est également notre premier contact avec notre futur employeur/maitre de stage.

Et cette première impression doit être la meilleure. Dans le cas contraire, si la personne se trouve désintéressée après avoir vu notre site web celle-ci n’ira pas plus loin pour nous contacter et nous rencontrer.

Après Compréhension, réflexion.

Une fois après m’être rendu compte de tout cela c’est ici que les étapes de réflexion commencent. Comment directement accrocher mon utilisateur,  lui donner envie d’aller plus loin dans sa démarche ?

Pour cela, j’ai déjà dû réfléchir sur l’agencement de mon site dans quel ordre allait-il se présenter et sous quelle forme.

Agencement.

Selon moi, la forme la plus idéale de présentation serait donc de venir se présenter une première fois de façon concise et briefe, fait un « teasing personnel » pour quel l’utilisateur sache bien où il se trouve.

D’ensuite introduire quelques projets, étant donné que c’est le but principal de cette présence en ligne.

Et de venir ensuite proposer à l’utilisateur de vous contacter dans le cas où il pourrait être intéressé.

Style

Après avoir défini mon architecture d’information j’ai choisi le style et les couleurs pour mon site.

Au niveau des couleurs, je suis partis sur une couleur foncée pour le fond ainsi qu’une couleur plus vive pour les autres éléments. Cela m’a permis de créer un contraste plus grand et attirer l’oeil plus facilement sur les éléments souhaités.

Pour la mise en forme des textes, je reste sur un classique, une association Serif / SansSerif. En ce qui concerne les titres, je travaille avec la Futura PT qui est donc ma sans-serif et du point de vue de mes textes, j’ai choisis la Adobe garamond pro ce qui fait office de police avec empattements.

Et pour terminer, mes boutons. J’ai deux types de boutons, le premier est un bouton « Call To Action » avec une prédominance de la couleur vive. L’autre quant à lui est un bouton basique qui est donc une hiérarchie en dessous du premier avec uniquement un bord de la couleur vive.

Mise en page.

Une fois après avoir défini tout ça, il ne me reste plus qu’une chose, mettre en page. Et pour cela, je veux laisser autant de liberté que possible à mon utilisateur. Dans un premier cas, je présente donc mes projets avec un simple visuel et l’intitulé du projet, j’indique également où il se trouve au niveau de l’avancement de la page pour qu’il sache qu’il y a toujours une suite.

Lorsque l’utilisateur navigue le long du site, une fois que le projet est centré sur l’écran. Un texte de teasing vis-à-vis du projet ainsi que la possibilité d’accéder soit au case study soit directement au projet apparaît.

Conclusion ?

Le TFA c’est quoi le TFA c’est moi.

     Projet au hasard