Design web & mobile

Bala | TFE | Alexiane Dapsens d’Yvoir

Bala

Un sujet…

L’avortement sexo-sélectif qui ne cesse de renforcer le déficit de femmes en Inde.

C’est vrai que je n’est pas un sujet commun et que c’est un sujet assez délicat à aborder, mais étonnement, je pense que je n’aurais pas pu choisir meilleur sujet pour le projet que je voulais réaliser comme travail de fin d’études, laissez-moi vous expliquer pourquoi!

Une direction…

Pour ce dernier projet en DWM, je voulais faire un projet plus orienté contenu, ce qui je pense est le domaine dans lequel j’avais le plus de difficultés, et c’est d’ailleurs la partie sur laquelle j’ai passé le plus temps je pense, avec le design.

Je suis donc partie sur l’idée d’un storytelling illustré!

En une phrase…

Si je devais définir mon projet en une phrase, ce serait celle-ci: Bala est une expérience de storytelling qui vise à informer sur raisons qui poussent les femmes à l’avortement sexo-sélectif en Inde.

Une structure…

Le projet est structuré en 3 parties principale. 

  • Nous avons d’abord le scénario en lui-même , sous le nom de “ Le nom que je veux te donner”, qui parle d’une mère s’adressant à sa petite fille dont elle a dû avorter, lui expliquant pourquoi elle a pris cette décision.
  • Ensuite, une page “contexte” appelée “parce que l’Inde, c’est…” qui a pour but d’aider l’utilisateur à prendre connaissance de la situation en Inde à l’aide de quelques chiffres et faits intéressants
  • Et la troisième partie intitulée “Pourquoi faut-il avorter des foetus filles ?” reprend 5 raisons principales qui poussent une femme à avorter si elle attend une petite fille

Au niveau visuel…

Au niveau du design, j’utilise une palette de couleurs assez variée inspirée de “Holi”, la fête des couleurs en Inde. Une fête religieuse qui consiste à s’asperger les uns, les autres de poudre de couleurs.

J’utilise également des illustration vectorielles que j’ai moi-même réalisée à partir de croquis papiers. Ces illustration, vous les retrouver sur la page d’accueil et tout au long de l’histoire.

En jetant un œil à mon projet, vous pouvez remarquer que mes illustrations n’ont pas de visage. J’ai fait ce choix car, même si je raconte l’histoire d’un personnage fictif, l’avortement sélectif concerne des milliers de femmes en Inde et ce personnage représente donc toutes ces femmes.

     Projet au hasard