Design web & mobile

ahiṃsā | Storytelling

Le “bien-être animal” c’est quoi ?

Selon Wikipédia :
« Le bien-être animal est une notion associée au point de vue selon lequel toute souffrance animale inutile devrait être évitée ».

Je me suis beaucoup intéressé aux exploitations des animaux dans notre société contemporaine, tant au niveau de l’élevage intensif que les tests en laboratoire ou les exploitations pour la fourrure par exemple. Et les chiffres qui en ressortent sont impressionnant :

  • L’abattage des animaux pour fournir de la viande représente plus de 1900 animaux par seconde, soit 60 milliards d’animaux tués chaque année.
  • 56 millions d’animaux sont tués par an pour leurs fourrures
  • Selon, la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux, 27 000 animaux sont utilisés pour les tests des produits cosmétiques chaque année.

Ces chiffres sont démesurés et les souffrances endurées par ces animaux sont horribles, il y a un nombre impressionnant de vidéos sur internet pour montrer la souffrance de ces animaux.

Un reportage m’a notamment marqué : “Earthlings” ( trouvable sur Netflix, mais âmes sensibles s’abstenir. )


Problèmes rencontrés :

Ces dernières années la condition animale est au coeur de beaucoup de débats dans notre société et le nombre de végétariens, végétaliens ne cesse d’augmenter. Je vois de plus en plus de vidéos , d’articles, de manifestations qui tentent d’amener les gens à réfléchir au bien-être animal.

Seulement les militants de la cause animale ont souvent des méthodes très directes et très violentes, par exemple :

Des têtes d’animaux récupérées dans des abattoirs par des manifestants vegans sont exposées sur des tables, devant le Salon de l’agriculture, le 26 février 2015, porte de Versailles, à Paris.

Même si personnellement je suis d’accord avec les messages qu’ils essayent de véhiculer, je ne suis pas d’accord avec leurs façons de faire passer ces messages. J’ai eu beaucoup de conversations avec des gens peu renseignés sur le sujet et ils finissent toujours par me dire que ces manifestations les dégoûtent et ne leurs donnent pas du tout envie de s’informer sur le sujet.


Mon approche : Sensibiliser les gens au bien-être animal d’une manière douce et ludique, sans images chocs et de propos violents et sanglants.J’aimerais aussi faire passer le message que même les petits gestes comptent ( souvent avec les militants c’est on devient vegan où rien du tout ). Pour aborder le sujet avec les gens j’aimerais leur proposer des actions moins “extrêmes”.


Hypothèses : comment faire passer un message d’une façon plus ludique ?

  • Faire des petites histoires interactives pour mettre l’utilisateur dans la peau d’un animal.
  • Travailler le Storytelling afin de créer un attachement à cet animal.
  • Faire comprendre les émotions que ressent un animal
  • Utiliser des illustrations pour rendre l’expérience plus ludique et plus imagée.
  • Incarner un animal qui essaye de survivre
  • À la fin de l’expérience l’animal subit une maltraitance pour frustrer l’utilisateur et l’amener à la réflexion sans montrer des choses “gores”.
  • Pour la première histoire parler d’un sujet plus abordable que l’alimentation ( c’est difficile de demander au gens de modifié leur alimentation, commencer avec quelque chose de plus facile.)
     Projet au hasard